Les unités de vie protégées pour les personnes atteintes
de la maladie d’Alzheimer ou apparentée

L’ASSPO propose des hébergements spécifiques aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Les troubles cognitifs, du comportement, de l’humeur, de l’appétit, du sommeil sont pris en compte dans leur diversité. Le projet de soins est centré sur ces difficultés en tenant compte de l’individualité de chacun des résidents.

Les unités de vies protégées sont des environnements familiaux, apaisants et rassurants pour les résidents. La qualité de soin et la bientraitance sont au cœur des préoccupations des soignants.

Des activités adaptées aux besoins des résidents sont proposées et le cadre de vie favorise les rapports sociaux.

L’unité de vie protégée pour les jeunes patients atteints de la maladie d’Alzheimer ou apparentée, aux Sentiers de Ravenne à Joeuf

Le personnel de l’EHPAD les Sentiers de Ravenne est expérimenté pour l’accueil des résidents jeunes. La prise en charge de ces personnes met un accent particulier sur la famille et prend en compte leur histoire personnelle et professionnelle.

Les chambres sont très spacieuses (45m²) et aménageables comme un studio. Il est possible d’installer un lit double, un coin salon pour recevoir ses proches. Les résidents bénéficient d’une salle de bain privée.

Les résidents sont encouragés à poursuivre leurs activités sportives grâce à l’accompagnement du personnel. Ils ont accès aux jardins, aux espaces de promenades, au boulodrome. Ils ont également accès aux terrains de sport et à la piscine municipale, situés à proximité de l’EHPAD.

Les activités culturelles sont proposées en fonction des loisirs du résident : musique, art thérapie, jeux, informatique, etc.

Les unités de vie protégées pour les personnes âgées atteintes d’Alzheimer

Des unités de vie protégées sont proposées au sein des deux EHPAD de l’ASSPO.

L’unité de vie protégée pour l’accompagnement des personnes âgées dépendantes, au cantou à Joeuf

Lorsque l’autonomie physique se dégrade, que la dépendance s’accentue, la prise en charge en EHPAD n’est plus adaptée au résident. Un autre environnement, plus proche de ses besoins est fondamental.

Le projet de soins proposé au cantou est centré sur l’accompagnement du résident, le maintien de sa qualité de vie au quotidien et son bien-être dans les soins.

Un soin particulier est consacré à son écoute et au décodage des signes non verbaux. Le regard, le toucher et le sourire permettent de préserver un lien, de capter l’attention afin d’offrir réassurance et de proposer une présence.

La prise en soins s’inspire des recommandations utilisées en soins palliatifs, associées aux spécificités liées aux pathologies dégénératives avancées. Le confort et la relation sont privilégiés sur la médicalisation.

Les soins de confort apportés représentent des interventions régulières : bains tièdes pour apporter détente et plaisir, installation au lit ou au fauteuil confortable, maintien de l’esthétique. Le bien-être est également créé par l’écoute d’une musique douce et apaisante, elle permet également une stimulation sensorielle et émotionnelle. Les familles trouvent auprès des soignants écoute, bienveillance, accompagnement et soutien.

© Association Santé et Services des Pays de l'Orne | Mentions légales | Droits des patients | Glossaire-Lexique | Conception Visiomedia
¤